Français  |  Mission  |  About us  |  Disclaimer  |  Contact  |  What's new  |  FAQ  |  Search  | 

Welcome to The Heritage Web Site

MY HERITAGE
New Heritage
Main Page
New Account
Set as Homepage
My Account
Logout
GOLDEN JUBILEE
Statistics
DIDARS
COMMUNICATE
Forums
Guestbook
Members List
Recommend Us
NEWS
Recent News
Timelines
Ismaili History
Today in History
LEARN
Library
Youth's Corner
Ginans
FAIR
FAIR-TV
Gallery
Photo Album
Others
Poll
Old or New Heritage Web Site?

· Old ismaili.net better
· New ismaili.net better
· No preference for me

Results | Polls


Votes: 580

www.ismaili.net :: View topic - MALI, BURKINA FASO, COTE D'IVOIRE activities of the Imamate
FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups  ProfileProfile   
Login to check your private messagesLogin to check your private messages

MALI, BURKINA FASO, COTE D'IVOIRE activities of the Imamate
Goto page Previous  1, 2, 3  Next
 
Post new topic   Reply to topic    www.ismaili.net Forum Index -> Padhramnis, Mulaquats and Didar
View previous topic :: View next topic  
Author Message
Admin



Joined: 06 Jan 2003
Posts: 4068

PostPosted: Fri Apr 25, 2008 3:42 am    Post subject: Reply with quote

Télégramme : Les félicitations de Gbagbo à Aga Khan IV
Dernière mise à jour : 17 Jul 2007 - 22:20 GMT
Altesse,

La commémoration du 50ème anniversaire de votre accession à l'Imamat ismaili m'offre l'agréable occasion de vous adresser au nom du peuple et de gouvernement ivoiriens, ainsi qu'en mon nom propre, mes vives et chaleureuses félicitations.
Je tiens en particulier à saluer votre dévouement dans la promotion du bien commun et de la dignité humaine, sans distinction de confessions et de religions.
Au moment où le peuple ivoirien s'engage résolument sur la voie de la paix et de la concorde, l'appui et le renforcement des actions du Réseau Aga Khan de développement seront d'un précieux concours pour l'édification d'une Côte d'Ivoire prospère, juste et généreuse dans l'intérêt commun de nos populations et de la communauté ismailie.

Très haute considération

LAURENT GBAGBO
Président de la République de Côte d'Ivoire
http://news.abidjan.net/presse/fratmat.htm
Back to top
View users profile Send private message Visit posters website
Admin



Joined: 06 Jan 2003
Posts: 4068

PostPosted: Fri Apr 25, 2008 3:56 am    Post subject: Reply with quote

Le président Touré et le Prince Aga Khan à Mopti : LA GRANDE MOSQUÉE RETROUVE SA SPLENDEUR
l'Essor n°16184 du - 2008-04-25 08:00:00
Web Bug from http://www.essor.gov.ml/



Le chef de l'Etat et son hôte découvrant la plaque de la mosquée.

L'édifice religieux qui fait partie du patrimoine national a été entièrement rénové grâce au Trust Aga Khan pour la culture
La ville de Mopti était hier en effervescence pour deux bonnes raisons : l'inauguration de la Grande mosquée

et celle du nouveau marché de la ville. La mobilisation de la population a été à la hauteur de l'importance des deux événements. Les Mopticiens ont en effet réservé un accueil mémorable au président de la République, Amadou Toumani Touré, et son Altesse l'Aga Khan, venus inaugurer la Grande mosquée rénovée de Mopti située au quartier Komoguel I. Même la chaleur accablante qui sévit actuellement n'a en rien tempéré l'ardeur et l'enthousiasme des habitants de la "Venise malienne".
Hier, il était 8h15 quand l'avion transportant le chef de l'État s'immobilisa sur le tarmac de l'aéroport Ambodedjo de Sévaré où régnait une animation des grands jours. Le président de la République sera accueilli à sa descente d'avion par le maire de Mopti, Oumar Bathily. Après la traditionnelle remise de calebasse d'eau et de colas, Amadou Toumani Touré passera en revue un détachement des forces armées, avant de saluer les corps constitués. Il s'installera ensuite dans le salon d'honneur de l'aéroport. Mais pas pour longtemps.
En effet, 30 minutes plus tard, l'avion de l'Aga Khan atterrissait. L'illustre hôte sera accueilli à son tour par le chef de l'État. Quelques minutes plus tard, le cortège officiel s'ébranla pour la ville de Mopti. Mais le convoi ne pouvait que progresser à vitesse de caméléon, tant les deux côtés de la voie qui relie l'aéroport à la ville de Mopti étaient noires de monde. C'est donc longtemps après s'être ébranlé que le cortège arriva sur la place de la mosquée.
La Grande mosquée de Mopti qui vient d'être restaurée a été classée au patrimoine national du pays en 2005. L'édifice religieux fut construit entre 1936 et 1943 sur le site d'une mosquée antérieure datant de 1908.
La mosquée actuelle était en péril quand le Trust Aga Khan pour la culture (AKTC) entreprit sa restauration en 2004. Les travaux durèrent deux ans. La restauration de la Grande mosquée s'est faite selon les techniques traditionnelles de construction en terre. La méthode a eu l'avantage de revitaliser ces techniques tout en faisant du chantier un véritable conservatoire des métiers et du savoir faire traditionnels.
La restauration de la mosquée a permis de combiner les techniques modernes et traditionnelles de construction, a expliqué hier Son Altesse l'Aga Khan, dans sons discours. Un des défis majeurs de cette restauration a consisté à enlever la carapace de ciment qui recouvrait les parties supérieures et qui avait causé de nombreuses altérations à l'édifice.
Les travaux de restauration ont porté sur l'ensemble de l'imposant bâtiment. Ils se poursuivent d'ailleurs par l'assainissement des alentours de la mosquée et du quartier, par la création d'espaces et de services publics destinés à la communauté. Ces activités s'intègrent dans le cadre général des objectifs du Réseau Aga Khan de développement et sont complétés à Mopti par les réalisations de la fondation et de l'agence Aga Khan pour la microfinance.
Le président Amadou Toumani Touré a chaleureusement remercié l'Aga Khan et tous ceux qui ont contribué à la réalisation du joyau. "Je ne peux pas être plus fier", a sobrement résumé le chef de l'État, avant d'évoquer la restauration de la mosquée de Djingarey Ber à Tombouctou grâce au même Trust Aga Khan pour la culture.
Amadou Toumani Touré a par ailleurs annoncé que la célèbre mosquée de Djenné sera, elle aussi, rénovée. La cérémonie a pris fin par la visite guidée de la mosquée. Son Altesse l'Aga Khan a ensuite poursuivi son séjour en se rendant à Tombouctou.
Dans l'après-midi, le chef de l'État a présidé une autre cérémonie majeure : l'inauguration du marché "Machingadjé" de Mopti. Nous reviendrons sur cet événement dans notre prochaine édition.

Envoyés spéciaux
S. DOUMBIA et A. SISSOKO
Back to top
View users profile Send private message Visit posters website
Admin



Joined: 06 Jan 2003
Posts: 4068

PostPosted: Fri Apr 25, 2008 7:50 am    Post subject: Reply with quote

Coopération
Primature : Son Altesse l'Aga Khan rencontre le Chef du Gouvernement
Nouvelle Libération, 25/04/2008 E-mail Imprimer

Accompagné d'une forte délégation, le Prince Karim Aga KHAN est arrivé à Bamako, première étape de sa visite au Mali, ce mercredi 23 avril 2008 en début d'après-midi. Le Prince a été accueilli à l'Aéroport International de Bamako–Sénou par le Président de la République, le Premier Ministre, les représentants des Institutions de la République, les membres du Gouvernement et de nombreuses personnalités. Sur le tarmac de l'aéroport, malgré une chaleur brûlante, de nombreuses troupes d'animation assuraient une ambiance digne des grands jours.



Dans sa première déclaration à la presse, le Prince Aga KHAN a affirmé oeuvrer pour le renforcement des programmes de son Fonds dans notre pays. En fin d'après-midi, le Prince a été reçu en audience par le Président de la République à Koulouba. Dans la soirée, le Chef de l'Etat a offert un banquet en l'honneur de l'illustre hôte. A cette occasion, le Président de la République a élevé le Prince Aga KHAN à la dignité de Grande Croix de l'Ordre National du Mali, la plus haute distinction honorifique de notre pays.



Son Altesse l’Aga Khan accompagné d’une délégation en visite au Mali a rencontré le Premier ministre Modibo SIDIBE qui avait à ses côtés le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle. Après le tête-à-tête, une séance de travail a permis de passer en revue les activités inscrites dans le cadre de la coopération. C’était ce mercredi 23 avril 2008 à la Primature. Les entretiens ont porté sur la culture, l’agriculture, le transport, la micro finance, l’énergie et la participation de la société civile pour appuyer les efforts du Gouvernement. Les progrès notoires dans ces domaines démontrent que la coopération a de l’avenir, estime le Premier ministre. Il faut maintenant consolider les acquis et voir les perspectives. Du point de vue culturel, plusieurs monuments sont restaurés et d’autres conditions sont réunies pour, non seulement les touristes, mais aussi les maliens eux-mêmes qui découvrent ainsi leur propre culture. Dans le domaine économique, le Mali a entamé des actions dans le cadre de la microfinance. Le Développement du Système Financier décentralisé est une des missions assignées par le Président de la République au Premier ministre, particulièrement au profit de la promotion des femmes et des jeunes. Modibo SIDIBE a salué les actions entamées à Mopti et Sévaré dans le cadre de la coopération, qui selon lui doivent être consolidées pour gagner le pari des petites et moyennes entreprises, véritable socle du micro-crédit. Modibo SIDIBE est convaincu que cela permettra de créer des chaînes de valeur dans le développement agro-pastoral qui est la vocation, sinon, la locomotive de notre croissance accélérée. Sur la question de l’énergie, les efforts doivent se poursuivre pour rendre la Société Energie du Mali (EDM) plus viable afin qu’elle couvre autant que possible les besoins énergétiques qui sont de plus en plus croissants. Le transport est un sujet difficile, surtout la compagnie aérienne. Le Premier ministre compte sur le sens du vrai partenariat et de l'engagement du Mali pour trouver des solutions aux différents problèmes qui peuvent surgir, car la question touche également le tourisme et l’agriculture.



Enfin, l’agriculture est le socle du Programme de Développement Economique et Social (PDES) du Président de la République du Mali. En la matière, le Gouvernement a fait des choix appréciés par ses partenaires. Dans la campagne actuelle, le riz occupe une place très importante. C’est pourquoi, dans le partenariat avec le Réseau Aga Khan, le Mali compte sur l’aide en semence de riz NERICA, ce qui lui permettra de gagner le pari lancé par le Président pour l’année prochaine. En effet, le Mali peut compter sur sa production nationale pour se nourrir et servir la sous-région. Avant de quitter, Son Altesse l’Aga Khan a souhaité avoir un interlocuteur pour l’organisation des festivités du prochain cinquantenaire du Mali. Le Premier ministre a informé que le Président de la République désignera bientôt la personne qui dirigera la commission d'organisation. Ce jeudi, ATT et son hôte seront à Mopti pour l'inauguration de la Mosquée Komoguel restaurée avec l'appui du Groupe Aga KHAN.

Toujours à Mopti, dans l'après-midi, le Chef de l'Etat va inaugurer le Grand marché qu'il a fait construire dans la Venise malienne. La visite du prince Aga KHAN se poursuivra, vendredi, à Tombouctou où il procédera, en compagnie du Ministre de l'Administration Territoriale et des Collectivités Locales, le Général Kafougouna KONE, à la visite du chantier de restauration de la Mosquée de Djingarey Ber. Pour rappel, le Réseau Aga KHAN pour le Développement (AKDN) est présent au Mali depuis plus de 25 ans dans différentes filières économiques. C'est ainsi qu'il est actionnaire majoritaire dans la Société Embalmali (fabrication de sacs en polypropylène), dans la Compagnie Aérienne du Mali et dans la Société EDM - SA. A partir de 2003, le réseau s'est investi dans les activités culturelles et sociales.

Kadidiatou Mariko
Back to top
View users profile Send private message Visit posters website
Admin



Joined: 06 Jan 2003
Posts: 4068

PostPosted: Fri Apr 25, 2008 7:54 am    Post subject: Reply with quote

Visite de son Altesse Aga Khan au Mali : Vers le renforcement du partenariat
L'indicateur Renouveau, 25/04/2008

Accompagné d’une forte délégation, le Prince Karim Aga KHAN est arrivé à Bamako, première étape de sa visite au Mali, ce mercredi 23 avril 2008 en début d’après midi. Le Prince a été accueilli à l’Aéroport International de Bamako – Sénou par le Président de la République, le Premier Ministre, les représentants des Institutions de la République, les membres du Gouvernement et de nombreuses personnalités.



Le Prince Aga KHAN et le Chef de l’Etat

Sur le tarmac de l’aéroport, malgré une chaleur brulante, de nombreuses troupes d’animation assuraient une ambiance digne des grands jours. Dans sa première déclaration à la presse, le Prince Aga KHAN a affirmé oeuvrer pour le renforcement des programmes de son Fonds dans notre pays. En fin d’après – midi, le Prince a été reçu en audience par le Président de la République à Koulouba. Dans la soirée, le Chef de l’Etat a offert un banquet en l’honneur de l’illustre hôte. A cette occasion, le Président de la République a élevé le Prince Aga KHAN à la dignité de Grande Croix de l’Ordre National du Mali, la plus haute distinction honorifique de notre pays. Hier jeudi, ATT et son hôte étaient à Mopti pour l’inauguration de la Mosquée Komoguel restaurée avec l’appui du Groupe Aga KHAN. Toujours à Mopti, dans l’après – midi, le Chef de l’Etat a inauguré le Grand marché qu’il a fait construire dans la Venise malienne.

La visite du prince Aga KHAN se poursuivra, aujourd’hui, à Tombouctou où il procédera, en compagnie du Ministre de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales, le Général Kafougouna KONE, à la visite du chantier de restauration de la Mosquée de Djingarey Ber. Pour rappel, le Réseau Aga KHAN pour le Développement (AKDN) est présent au Mali depuis plus de 25 ans dans différentes filières économiques. C’est ainsi qu’il est actionnaire majoritaire dans la Société Embalmali (fabrication de sacs en polypropylène), dans la Compagnie Aérienne du Mali et dans la Société EDM - SA.. A partir de 2003, le réseau s’est investi dans les activités culturelles et sociales.
L'indicateur Renouveau, est seul responsable du contenu de cet article
Back to top
View users profile Send private message Visit posters website
kmaherali



Joined: 27 Mar 2003
Posts: 13466

PostPosted: Mon Apr 28, 2008 10:20 am    Post subject: Reply with quote

AKDN updates on the state visits to West Africa including photos and speeches at:

http://www.akdn.org/news/2008april23_mali.htm
Back to top
View users profile Send private message
Admin



Joined: 06 Jan 2003
Posts: 4068

PostPosted: Thu May 01, 2008 1:06 am    Post subject: Reply with quote

Mowlana Hazar Imam just left Abidjan airport. Some of the Jamat were at the airport where Hazar Imam briefly talked to them before leaving.

There will be tons of information for this visit on the Heritage Web Site with photos and news clippings. Several hours of videos compiled in all three countries by the Heritage Staff will be circulated on DVD soon.

Admin
Back to top
View users profile Send private message Visit posters website
Admin



Joined: 06 Jan 2003
Posts: 4068

PostPosted: Sun May 04, 2008 3:03 am    Post subject: Reply with quote

Here is the first batch of photos for Mali, Burkina Faso and Ivory Coast. More to come

Meanwhile enjoy these three albums:

http://www.ismaili.net/timeline/2008/ivorycoast/200804abidjan.html

http://www.ismaili.net/timeline/2008/mali/200804mali.html

http://www.ismaili.net/timeline/2008/burkina/burkina1.html


Last edited by Admin on Wed May 07, 2008 11:58 am, edited 2 times in total
Back to top
View users profile Send private message Visit posters website
Admin



Joined: 06 Jan 2003
Posts: 4068

PostPosted: Sun May 04, 2008 9:13 am    Post subject: Reply with quote

NOTE FROM ADMIN:

To our knowledge there is a mistake in this article, Hazar Imam did not receive the Nobel Prize in Economics as says the article. The misunderstanding came from the statement of the Ivory Coast President who said that some other person received the Nobel for acting in the field of Micro Credit and now the Aga Khan was starting his micro credit project in Ivory Coast. the Ambassador most probably misunderstood that sentence in President Gbagbo's speech which by the way will be in ts entirety in the DVD of the visit that we will be circulating in few countries very soon. here below the article.

Admin
------------------------------------------------------------

http://www.angolapress-angop.ao/noticia-e.asp?ID=614425

Côte d`Ivoire: Angolan Diplomat Meets Winner of Nobel Prize in Economics

Abidjan, 05/02 - The Angolan ambassador to Côte d’Ivoire, Gilberto Buta Lutucuta met last Thursday in Abidjan city, with his highness, Aga Khan, winner of the Nobel Prize in economics, who expressed his desire to visit the country.

At the occasion, Aga Khan said he wants to visit Angola with the intention to carry out a research, and as he has done in other countries, apply a rural development programme, with the installing of a micro-credit system.

In Côte d’Ivoire, where he paid a visit of some days, the winner of the Nobel Prize in economics, was received by the Ivorian President, Laurent Gbagbo, and signed last Wednesday, a convention to install the first micro-credit agency, in Abidjan.

The international community decided to attribute the Nobel Prize in economics, to the Asian, Aga Khan, for the creation and installing of micro-credit, in the framework of his fight against poverty in rural areas.
Back to top
View users profile Send private message Visit posters website
rbudwani



Joined: 08 May 2008
Posts: 2

PostPosted: Thu May 08, 2008 3:59 am    Post subject: Reply with quote

Ya Ali madad, thank you for these beautiful pictures!
Back to top
View users profile Send private message
Admin



Joined: 06 Jan 2003
Posts: 4068

PostPosted: Thu May 08, 2008 5:12 am    Post subject: Reply with quote

We hope to post several hundred more of the Western Africa visit before the end of the month. Thanks

ADMIN
Back to top
View users profile Send private message Visit posters website
Admin



Joined: 06 Jan 2003
Posts: 4068

PostPosted: Fri Dec 26, 2014 6:16 am    Post subject: Reply with quote

economie.jeuneafrique.com/regions/afrique-subsaharienne/23729-le-fonds-aga-khan-veut-se-desengager-denergie-du-mali.html

Le Fonds Aga Khan veut se désengager d'Énergie du Mali

mardi 23 décembre 2014 14:59 Par

Jeune Afrique


energie-du-mali

Energie du Mali compte près de 1750 employés. © IPS-WA
La filiale ouest-africaine du Fonds Aga Khan pour le développement économique est en discussion avancée avec un investisseur pour la vente de sa participation dans Énergie du Mali (EDM).

Industrial Promotion Services West Africa, la filiale ouest-africaine du Fonds Aga Khan pour le développement économique dirigée par Mahamadou Sylla, est en discussion avancée avec un investisseur pour la vente de sa participation minoritaire dans Énergie du Mali (EDM), dont elle possède 34 %. Cette opération devra recevoir l'approbation de l'État malien, actionnaire majoritaire à 66 %. Ce dernier pourrait également vendre une partie de ses parts, ce qui entraînerait une nouvelle privatisation de l'entreprise.



Candidat

Toujours selon nos informations, le principal candidat est le holding français Eranove, qui possède notamment la Compagnie ivoirienne d'électricité (CIE). Le groupe, dirigé par le Français Marc Albérola et détenu majoritairement par le capital-investisseur Emerging Capital Partners (ECP), ambitionne de devenir un leader panafricain de l'énergie.

Eranove, qui s'approche par ailleurs d'une signature pour la construction du barrage hydraulique malien de Kénié, dément de son côté être en pourparlers à propos d'EDM.

L'entreprise, qui produit, transporte et distribue l'électricité au Mali, connaît des difficultés de longue date, accentuées par la crise politique récente. Elle pâtit de l'insuffisance et de la vétusté des installations électriques ainsi que de coûts de production supérieurs à ses revenus.
Back to top
View users profile Send private message Visit posters website
Admin



Joined: 06 Jan 2003
Posts: 4068

PostPosted: Sat Jul 11, 2015 8:03 pm    Post subject: AKDN - Solar Energy in Mali Reply with quote

capitalfm.co.ke/news/2015/07/mali-to-build-west-africas-first-solar-plant/

Mali to build west Africa’s first solar plant

By AGENCE FRANCE PRESSE | July 10, 2015

DAKAR, Jul 10- Mali has signed an agreement with a Norwegian renewable energy specialist to build west Africa’s first industrial scale solar power plant, the company announced in a statement on Friday.

Oslo-based Scatec Solar said it had signed up to build the 52 million euro ($58 million) unit near the southwestern city of Segou and run it for 25 years.

“This landmark agreement signals the government’s commitment to meet the nation’s growing energy demand and to provide clean, renewable and affordable energy to our people,” energy minister Mamadou Frankaly Keita was quoted as saying.

The plant is expected to produce enough electricity each year to power 60,000 typical family homes, while cutting annual carbon dioxide emissions by about 46,000 tonnes.

Mali, a volatile, conflict hit country of over 16 million people, has been plagued in recent years by chronic electricity outages.

The government reported last year that the country, which is almost two-thirds desert, had managed to supply just 45 percent of its electricity demand in 2013.

The administration in Bamako says Mali’s EDM-SA energy company — two-thirds owned by the state and a third owned by a subsidiary of the Aga Khan group — is in crisis, failing to ensure an adequate supply despite state subsidies worth 87.7 million euros in 2013.

“After several years of development efforts in the region, we can now move forward with the first utility scale solar plant in west Africa,” Scatec Solar CEO Raymond Carlsen said.

“The Malian authorities have demonstrated decisive will to tackle the nagging issue of power supply.”

Scatec will own 50 percent of the Segou plant while the World Bank’s International Finance Corporation will hold 32.5 percent, leaving the remaining equity to local partner Africa Power 1.

The project is to be funded by a combination of traditional bank borrowing, a loan from the World Bank’s Investment Climate Fund and equity contributed by the partners.
Back to top
View users profile Send private message Visit posters website
Admin



Joined: 06 Jan 2003
Posts: 4068

PostPosted: Mon Nov 23, 2015 7:35 pm    Post subject: Reply with quote

mali-web.org/societe/aide-au-developpement-communautaire-a-mopti-les-efforts-louables-de-la-fondation-aga-khan

Aide au développement communautaire à Mopti : Les efforts louables de la Fondation Aga Khan
November 24, 2015 12:33 am

Dans le domaine du développement social, la Fondation Aga Khan (AKF) enlève des épines des pieds des communautés rurales vivant dans les cercles de Mopti et de Djenné, à travers des réalisations herculéennes en matière de services sociaux de base.

Fondation Aga KhanPour éclairer la lanterne des hommes des média en ligne sur ses activités, le Programme développement coordonné de la région de Mopti (PDCRM) a organisé du 12 au 14 novembre 2015, une visite de ses activités. C’était sous la direction de M. Zana Koné, le Directeur du programme, en lieu et place de M. Ousmane Seye, DG de la Fondation Aga Khan-Afrique de l’Ouest, empêché. Il y avait entre autres, l’Administratrice générale de la Fondation Orange au Mali (FOMA), Mme Hawa Diallo et d’Ibrahim Diallo, le Chargé de communication du Réseau Aga Khan de développement et des différents managers de projets d’AKF mis en œuvre dans la zone d’intervention du PDCRM autour de la Venise malienne. Pour rappel, le Réseau Aga Khan de Développement (AKDN) qui est fondé par Son Altesse Aga Khan et placé sous sa direction, est composé de onze agences regroupant plusieurs institutions et programmes œuvrant principalement dans les régions les plus pauvres d’Asie et d’Afrique dont celle de Mopti, l’une des plus défavorisées au Mali. Parmi ces agences, la Fondation Aga Khan s’illustre dans l’aide au développement à travers 4 grands domaines d’activités : le développement rural, la santé, la société civile, l’éducation. Deux autres agences d’AKDN interviennent dans la région : l’Agence Aga Khan pour la micro finance à travers les guichets de la PAMF (Première agence de micro finance) et le Trust Aga Khan pour la culturel, le tout sous la coordination du PDCRM.

Mopti, 5ème région administrative du Mali, située à 640 km de la capitale malienne n’a pas été choisie au hasard pour bénéficier les réalisations de la Fondation. Elle est l’une des régions les plus pauvres du Mali et dont la mamelle nourricière de son économie qu’est le tourisme, a été durement frappée par la crise sécuritaire. Ici, la Fondation Aga Khan vole au secours des populations rurales très pauvres, depuis presque une décade, initiant des activités de développement dans l’éducation, la santé et la société civile et l’agriculture.

Construction de maternités rurales, un grand soulagement des femmes rurales

Barbé ce vendredi 13 novembre, premier village à la sortie ouest de Sévaré, plus de 2000 âmes. Le paysage traditionnellement fait de maisons en banco, a complètement changé. L’œil du visiteur a du mal à se détacher des constructions en ciment, bien peintes et décorées de dessins multicolores. La maternité rurale, sa matrone, son équipement complet, sa pharmacie, son point d’eau et électrification solaire tranche nettement avec le décor offert par un village. A un jeu de pierre, un imposant Centre de développement de la petite enfance (CDPE), bâtiments flambant-neufs, aires de jeux, cantine, etc. Ici comme à Dio, Youré, Bangassi, Madiama, Toumadiana… la synergie d’actions entre la Fondation Orange et la Fondation Aga Khan a fait des miracles. Sur les quinze villages bénéficiaires, dix ont vu pousser ces joyaux architecturaux. Dans chacune des localités visitées par la mission, une joie indisciple se lisait sur les visages des femmes et leurs époux, manquant de mots pour exprimer leur joie et leur satisfaction. « Merci la Fondation Aga Khan et la Fondation Orange pour nous avoir offert gratuitement une maternité. C’est désormais un mauvais souvenir pour nous d’amener les femmes en travail à dos d’âne, en charrette ou à bicyclette vers des centres de santé souvent situés à une dizaine de kms ! », S’exclame Bourama Coulibaly, Chef de famille vivant au village de Toumadiana.

Et Zana Koné, de préciser que : « c’est à la demande de la Fondation Aga Khan que la Fondation Orange Mali a financé la réalisation de 15 des 115 maternités rurales, cela à hauteur de 200 millions de francs CFA environ », avant de demander au Comité de santé (COSA) d’en faire un bon usage. « Ne tombez point dans les chants de sirène des colporteurs de médicaments illicites. Chaque fois que vous souhaitez approvisionner votre maternité qui n’est ni plus ni moins qu’une émanation du Centre de centre communautaire, je vous engage à collaborer étroitement avec le CSCOM car seuls les médicaments et orientations données par celui-ci sont valables. N’achetez pas des médicaments illicites qui sont néfastes pour la santé des enfants et les femmes enceintes ! », a-t-il conseillé.

La collaboration des deux fondations a permis d’améliorer sensiblement l’état de santé de ces populations isolées. Si la Fondation Orange Mali a financé 15 maternités, 100 autres l’ont été par la Coopération canadienne, à travers son programme « Mother Care and Child Survival in Underserved Régions of Mali, Mozambique and Pakistan (MCCS). La Fondation Aga Khan, après avoir mobilisé les fonds au profit du Mali, se charge de diriger les travaux, la formation de la communauté et le bon fonctionnement des centres de santé.

L’accès à une éducation de qualité au cœur de la stratégie éducative de la fondation Aga Khan

Barbé, à l’entame du CDPE, ancienne version faite d’une vielle case en banco et d’un hangar en chaume, 176 enfants âgés de 3 à 6 ans (89 garçons et 87 filles) donnent de la voix pour accueillir la délégation dans cet abri provisoire. A quelques pas de là, un bâtiment flambant neuf qui répond au standard des CDPE attend nos tout-petits. Onze heures sonnantes, c’est l’heure du goûter. Aujourd’hui, à la cantine, la tata/grand-mère a servi des pâtés bien chauds et pas du tout épicés. Un régal pour nos petits anges, hauts comme trois pommes, attendus par les parents dont les tâches ont été substantiellement allégées. Au CDPE de Barbé, chaque parent d’enfant paye 500 FCFA à l’inscription et mensuellement la modique somme de 250 FCFA pour prise en charge des gouters, la motivation des mères éducatrices. Ces initiatives sont aujourd’hui motivées et soutenu par AGA Khan qui fournit les cantines en vivres et octroie un fonds pour la réalisation d’activités génératrices de revenus dont 70% des intérêts participeront de la pérennisation des cantines et des CDPE.

Le centre de développement de la petite enfance CDPE de barbé a vu le jour il y a juste un an grâce aux interventions de la fondation AGA Khan à travers son projet d’éducation intitulé ‘projet d’amélioration de l’accès aux services d’éducation de qualité PASEQ). PASEQ est une initiative de la fondation AGA Khan, en consortium avec 03 autres ONG financée par le gouvernement canadien à travers son département ministériel Affaire Mondiales Canada (ancien ministère des affaires étrangère du commerce et du développement MAECD). A l’instar d’AKF, les trois autres ONG interviennent à Kayes, Mopti, Ségou, Sikasso et Koulikoro pour un total de 666 milles bénéficiaires 115 communes et de 287 villages.

PASEQ accompagne les efforts du gouvernement du Mali en 5ème région à travers l’amélioration de l’accès à l’éducation par la construction et l’équipement de classes, bureau magasins et cantines scolaires, des infrastructures éducatives et des forages, le renforcement de la qualité de l’enseignement apprentissages par les formations et le suivi appui participatif, et l’amélioration de la gouvernance de l’école, en soutien à la gestion de l’école en mode décentralisé. L’application du genre et l’inclusion constitue des actions transversales dans toutes les interventions du PASEQ.

La délégation poursuivant sa visite, s’est rendue à Sarema où un réfectoire à cantines scolaires, 03 nouvelles salles de classe, un bureau du directeur et des blocs de latrines ont été édifiés par la Fondation Aga Khan en plus de la pompe réhabilitée.

Yanogo Doumbo, Point focal de l’académie d’enseignement fondamental de Sévaré témoigne : « Grâce à AKF, nous avons constaté une augmentation notoire de la fréquentation scolaire et au maintien au point d’en faire des jaloux. Vivement donc le passage à une échelle plus grande ».

Déjà plein de réalisations visibles grâce au PASEQ et au finish, Mopti recevra 36 salles de classe équipées, 15 bureaux des directeurs d’écoles équipés, 18 cantines scolaires et 30 cantines préscolaires, 08 réfectoires à cantines 29 forages équipés de pompes à motricité humaine PMH, 15 blocs de latrines de 03 cabines géographiquement séparés pour filles et garçons…).

Le pays aura beaucoup d’infrastructures scolaires mises en œuvre par Plan, Save the children, World Vision. Aujourd’hui, rien que dans la région de Mopti, 12 communes, 64 villages sont couverts par le PASEQ qui forme aussi des adultes dans l’apprentissage des langues nationales. Dans le domaine de l’éducation, à travers PASEQ, la fondation a investi plus de 900 millions seulement dans les infrastructures et les équipements scolaires au bénéfice de 105000 âmes.

Modibo Fofana, envoyé spécial

source : Le Challenger
Back to top
View users profile Send private message Visit posters website
kmaherali



Joined: 27 Mar 2003
Posts: 13466

PostPosted: Mon Nov 23, 2015 8:27 pm    Post subject: Reply with quote

Admin wrote:
Aide au développement communautaire à Mopti : Les efforts louables de la Fondation Aga Khan
November 24, 2015 12:33 am

Dans le domaine du développement social, la Fondation Aga Khan (AKF) enlève des épines des pieds des communautés rurales vivant dans les cercles de Mopti et de Djenné, à travers des réalisations herculéennes en matière de services sociaux de base.


Google Translation:

Community development assistance in Mopti: The commendable efforts of the Aga Khan Foundation

In the field of social development, the Aga Khan Foundation (AKF) removes thorns foot of rural communities in the districts of Mopti and Djenne, through herculean achievements in basic social services.
Back to top
View users profile Send private message
Admin



Joined: 06 Jan 2003
Posts: 4068

PostPosted: Tue Dec 15, 2015 5:45 pm    Post subject: Aga Khan built 6 Maternity Wards in Mopti Reply with quote

www.maliweb.net/sante/mortalite-maternelle-et-infantile-orange-mali-et-aga-khan-installent-une-maternite-dans-6-villages-de-mopti-1302712.html


Aga Khan and Orange-Mali built 6 Maternity Wards in Mopti

Mortalité maternelle et infantile : Orange-Mali et Aga Khan installent une maternité dans 6 villages de Mopti

Par L'Indicateur du Renouveau -

16 déc 2015

La Fondation Orange Mali et la Fondation Aga Khan dans le cadre de la lutte contre la mortalité maternelle et infantile engagée par les autorités maliennes ont doté en novembre dernier 6 villages de Mopti de maternité sur 15 prévues par le projet. Les inaugurations se sont déroulées en novembre dernier en présence des chefs locaux et des populations. Il s’agit des localités de Barbé, Dio, Youré, Bangassi, Toumadiama et Kobassa.

Ces six maternités font partie du projet de construction de quinze maternités rurales initié par la Fondation Aga Khan et financé par la Fondation Orange-Mali au profit des communautés rurales. Quatre maternités avaient déjà été inaugurées et les 5 restantes seront construites en 2016.

La Fondation Orange-Mali, soucieuse du mieux-être des populations, a offert ces maternités entièrement équipées disposant chacune de toutes les commodités sanitaires avec une salle d’accueil, une salle de consultation, une salle d’accouchement, une salle de repos, un magasin pour dépôt de médicaments, deux toilettes et d’un coin pour enfants.

“Ces maternités parfaitement intégrées à leur environnement permettront d’améliorer les conditions d’accouchement des femmes et contribueront à réduire sensiblement les indicateurs relatifs à la mortalité maternelle, néonatale et infantile. La réalisation de ces maternités de proximité, modernes et accueillantes au service des habitants vient en soutien aux efforts durables de l’Etat malien dans sa lutte contre la mortalité maternelle et infantile et traduit le bel exemple de partenariat entre les deux fondations”, a indiqué Mme Hawa Diallo, l’administratrice générale de la Fondation Orange-Mali.

Le soulagement des autorités et des femmes étaient perceptible à Barbé, Dio, Youré, Bangassi, Toumadiama et Kobassa, les six nouveaux villages bénéficiaires de maternités rurales dans la région de Mopti.

Dans chacune des localités visitées par la mission, une joie indescriptible se lisait sur les visages des habitants. Selon eux, ce geste est salutaire et contribuera à l’amélioration de la qualité des soins et constitue une formidable chance pour les femmes enceintes qui ne vont plus parcourir des longues distances pour aller vers des centres de santé à dos d’âne, en charrette ou à bicyclette, ce qui rendait aléatoire toute prise en charge des complications urgentes.

Zana Koné, directeur du Programme de développement coordonné d’Aga Khan de Mopti, a indiqué que “c’est à la demande de la Fondation Aga Khan que la Fondation Orange-Mali a financé la réalisation de 15 maternités rurales, cela à hauteur de 200 millions de F CFA environ. La Fondation Aga Khan s’est chargée de l’équipement, de l’éclairage et de la formation de la communauté pour le bon fonctionnement des centres de santé”. Il a invité le Comité de santé (Cosa) de chaque village à faire un bon usage des locaux. Grâce à ces efforts d’entreprise citoyenne, notre pays va enregistre des résultats encourageants dans son combat contre la mortalité maternelle, néonatale, et infantile.

Selon les EDSM-V (2012-2013), le taux de mortalité néonatale est passé de 57 pour mille en 2001 à 46 pour mille en 2006 et à 35 pour mille en 2012. En ce qui concerne la mortalité infantile, le taux a baissé de 113 pour mille en 2001 à 96 pour mille en 2006 et à 58 pour mille en 2012. Quant au taux de mortalité infanto-juvénile, il a régressé de 229 pour mille naissance en 2001 à 191 pour mille en 2006 et à 98 pour mille naissances en 2012 pour un objectif de 83 pour mille en 2015 selon les OMD.

Le taux de mortalité maternelle, lui, reste élevé. Il est passé de 582 pour 100 000 naissances vivantes en 2001, à 464 pour 100 000 naissances vivantes en 2006 et 368 pour 100 000 naissances vivantes en 2012. La proportion d’enfants souffrant de retard de croissance était de 38 % en 2001, 43 % en 2006 et 38,3 % en 2012. Celle liée à la malnutrition aiguë était de 11 % en 2011, 15 % en 2006 et 16,4 % en 2012.

Depuis 2006, la fondation d’entreprise Orange Mali mène des activités en faveur des couches défavorisées de la population. Un engagement humain et citoyen que la fondation Orange a déployé dans ses trois domaines d’interventions : la santé, l’éducation et la culture.

S’adaptant à son environnement socio-économique, la solidarité de première nécessité occupe de tout temps une place prépondérante. Elle œuvre auprès des autorités, des acteurs sociaux publics et privés, ainsi que des ONG, pour alléger les souffrances des populations.

Ousmane Daou
Back to top
View users profile Send private message Visit posters website
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    www.ismaili.net Forum Index -> Padhramnis, Mulaquats and Didar All times are GMT - 5 Hours
Goto page Previous  1, 2, 3  Next
Page 2 of 3

 
Jump to:  
You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB 2.0.1 © 2001, 2002 phpBB Group




Fatal error: Call to a member function Execute() on a non-object in /home/heritage/web/webdocs/html/includes/pnSession.php on line 400